<(we)Blog\Flyounet.net>

Calendrier

« Mai 2004 »
lun mar mer jeu ven sam dim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Par Flyounet, le 25/05/2004 à 14:56:45

Et si on vous disait que le McDo c'est bon pour la santé ?! Ah ! Vous aussi, vous n'y croyez pas. C'est exactement la même réflexion que Morgan Spurlock a eu avant la réalisation de son film Super Size Me.

N'hésitez pas à regarder le trailler.

Ci dessous l'article paru sur Yahoo! à l'adresse suivante : http://fr.news.yahoo.com/040514/202/3stqb.html :

Contre McDonald's, un cinéaste s'offre un régime hamburger-frites

WASHINGTON (AFP) - Manger matin, midi et soir au McDonald's est le régime auquel s'est astreint le cinéaste Morgan Spurlock pour dénoncer, dans un film à l'affiche aux Etats-Unis, la "malbouffe" qui rend de plus en plus d'Américains obèses.
"Super Size Me, ou comment l'Amérique est devenue aussi grosse" est une charge à la hussarde contre les enseignes très profitables de fast-food, omniprésentes sur le territoire américain.
Pour les brocarder, Morgan Spurlock, cinéaste novice de 33 ans, a utilisé les mêmes méthodes que son compatriote Michael Moore, auteur à succès de documentaires au vitriol: se mettre en scène, filmer caméra à l'épaule, varier les techniques (interviews, images animées...) et traiter un sujet sérieux avec un humour provocateur.

Spurlock, un rouquin jovial dont les moustaches tombantes rappellent celles de José Bové, pourfendeur français de McDo, prend cependant davantage de risques en jouant lui-même le rôle de "cobaye". L'idée du film lui est venue fin 2002 après avoir dégusté la dinde de Thanksgiving, fête familiale américaine.

"A la télé, une émission était consacrée à l'obésité et deux filles expliquaient pourquoi elles avaient porté plainte contre McDonald's", raconte-t-il. Quand un porte-parole de l'industrie alimentaire a réagi en affirmant que cette nourriture était saine, le sang de Spurlock n'a fait qu'un tour: "J'ai dit: +je vais montrer exactement le bien que procure McDonald's. Je vais en manger pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner pendant un mois+".

Sa copine, végétarienne, le traite alors de fou: "ça va te tuer!". Spurlock se fixe des contraintes: ne manger aucune nourriture qui ne vienne pas de "McDo", goûter au moins une fois tous les plats proposés de la carte et accepter, lorsque le caissier le propose, la portion géante, le "Super Size". Il s'oblige également à limiter ses exercices physiques à 2.500 pas par jour, comme l'adulte américain moyen.

L'expérience est suivie par trois médecins et un nutritionniste, qui se félicitent, au début du film, de l'excellente santé de Spurlock. Après trois semaines d'Egg McMuffin, de Big Mac et de "french fries", ils s'alarment: "vous devriez arrêter".

Spurlock continue mais dans un triste état. En un mois, il prend 12 kilos, son taux de graisse corporelle augmente d'un tiers, son cholestérol bondit et son foie se transforme en "pâté". Son moral plonge et sa libido vacille. "Mon corps me hait", confie-t-il à la caméra.

Spurlock reconnaît avoir mené une expérience "extrême", loin de la réalité quotidienne des millions de clients de McDo. Mais avec l'objectif d'en appeler à la fois à la responsabilité de l'industrie alimentaire et à celle, "personnelle" des Américains, "dont beaucoup ne réfléchissent pas à ce qu'ils mettent dans leurs estomacs".

Quelques semaines après la présentation de son film au festival de cinéma de Sundance, McDonald's annonce le retrait de ses portions "Super Size", les plus caloriques. Juste une coïncidence, affirme la chaîne, qui n'a pas voulu lancer de polémique sur le film. "Cela n'a rien à voir avec le film", a affirmé à l'AFP Lisa Howard, porte-parole de McDonald's.

Selon elle, le lancement, le 11 mai aux Etats-Unis, du menu "Go Active!" ("Bougez-vous!") -- offrant un podomètre pour inciter les clients à marcher -- avait également été décidé "bien avant" la sortie du film, le 7 mai.

Le réalisateur "parle de responsabilité personnelle, mais son film montre qu'il agit de manière irresponsable en mangeant plus de 5.000 calories par jour. Ce n'est pas une contribution à un débat important", a estimé Mme Howard.

vu: 9055x - Pseudo-culture - Commentaire(s): 4

Commentaire : #1

Par derufin, le 26/05/2004 à 10:35:47

Gravatar de derufin Ca me donne faim ca ! :D

Commentaire : #2

Par nOsi, le 26/05/2004 à 11:20:14

Gravatar de nOsi je trouve pas moi ^^;

Commentaire : #3

Par Flyounet, le 26/05/2004 à 11:29:53

Gravatar de Flyounet Personnellement, ça ne me donne pas faim non plus. Je préfère les sandwich au Foie gras de canard et au magret de canard fumé de la Foire de Paris.

Commentaire : #4

Par ..., le 11/04/2007 à 11:37:41

Gravatar de ... il est trop bien se film mais fanchement moi jpourrai pa !! =)

Déposez votre commentaires

Les propos tenus dans ces commentaires appartiennent à leur propriétaire.


Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.

Votre commentaire ne sera validé que si vous répondez à la question suivante :

Firefox (Take Back the Web) :

Le bon choix

Rediscover the Web

Rechercher (sur Google)

Ma vie en images

Aller à la galerie de Flyounet

Colophon

© 2003-2008, Flyounet.

Nombre de billets : 416

Nombre de commentaires : 1363

Ce site respecte les standards :

Stats (ce site/cette page) Visites : 1597929/6566 | Pages vues : 4234292/10463 | Visiteur(s) : 4/1
Temps de génération de la page XHTML : 1.5868649482727s | SQL : 0.019889116287232s avec 14 requêtes
Hébergement: Dreamhost. Navigateur: Mozilla/FireFox. Voisins: GeoURL/MultiMap.
Vous touchez le fond !Aller en haut de la page.